Comment réduire la transpiration ?

femme portant tshirt avec trace transpiration

La transpiration est un phénomène naturel d’autorégulation de la température du corps. Lorsque cette dernière devient excessive, elle est source de gêne chez les patients. On appelle cela l’hyperhidrose axillaire. Comment alors réduire la transpiration ?

 

Quelle solution ?

Il y a quelques années, les injections de toxine botulique étaient le traitement principal  pour réduire la transpiration. Elles consistaient à bloquer le processus de transpiration en empêchant la contraction des cellules autour des glandes sudoripares (responsables de la transpiration). Mais la toxine botulique est une substance résorbable, ses effets sont donc limités dans le temps. Il faut renouveler les injections régulièrement.

 

Un nouveau traitement pour réduire la transpiration, de manière durable :

Miradry® est la nouvelle solution permettant la suppression des glandes sudoripares par l’énergie thermique. Cela agit ainsi sur la transpiration, l’odeur, mais aussi la pilosité des aisselles !

 

Comment cela fonctionne ?

Après anesthésie locale des aisselles pour plus de confort, on quadrille la zone pour positionner correctement la pièce à main, qui par la suite délivrera l’impulsion.

 

Pour découvrir comment se déroule le traitement :

 

Quelles sont les suites ?

Les activités de la vie quotidiennes peuvent être reprises immédiatement après la séance. Des légers gonflements peuvent survenir, qui disparaîtront après quelques jours.

En une séance, 80 % des glandes sudoripares sont éliminées définitivement. Dans 90% des cas, une séance suffit.

 

Est-ce sûr ?

MiraDry ® est le seul traitement anti-transpiration validé par la FDA. Il a déjà été testé sur plus de 150 000 personnes, avec 90 % de satisfaction à chaque fois.

D’autre part, il faut savoir que seulement 2 % des glandes sudoripares se situent au niveau des aisselles. Ainsi, le corps peut toujours se thermo réguler : la transpiration n’est pas déréglée.

 

Alors, injection de toxine botulique ou MiraDry® ?

La réduction de la transpiration est rarement un souhait temporaire. En choisissant les injections, le problème de transpiration est résolu mais de manière limitée dans le temps. Ainsi, il faudra renouveler les injections. Et à long terme, cette technique reviendra plus chère que la solution MiraDry®. De plus MiraDry® permet également de traiter la pilosité des aisselles, au cours de la même séance, pour les personnes recherchant aussi ce confort esthétique.

Alors, pourquoi ne pas sauter le pas ?

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.