Après le Minoxidil : que faut-il envisager ?

homme montrant le dessus de son crâne

Pour lutter contre le chute de cheveux, vous avez peut-être déjà pris du Minoxidil.

Et si vous êtes ici, c’est probablement parce que le résultat n’a pas été à la hauteur de vos espérances.

Alors, quelles sont alors les solutions qui s’offrent à vous ?

 

La mésogreffe :

Au Centre Dermatologique et Esthétique Lyon, nous disposons de la technique Rigenera®. Il s’agit d’une greffe cellulaire, afin de stimuler la pousse et la croissance des cheveux.

Comment ça marche ?

Nous procédons à un micro-prélèvement de peau du cuir chevelu, dans une zone non concernée par la chute de cheveux, appelée zone donneuse. Ce micro-prélèvement contient les cellules souches de cheveux robustes et des facteurs de croissance dont nous aurons besoin pour redensifier la zone à traiter.
Le résultat de ce micro-prélèvement est ensuite intégré au dispositif Rigenera® pour en faire une solution injectable. La solution est ensuite réinjectée dans les différentes zones à traiter devant.

Une séance est nécessaire, et si le résultat est satisfaisant nous pourrons répéter la procédure une fois par an. 

La mésogreffe a donné des résultats probants quant à la redensification de la chevelure, en traitement complémentaire ou après le Minoxidil dans les calvities débutantes.

Cette technique peut etre boostée par des PRP.

 

Un point sur les PRP :

Les injections PRP, consistant à prélever puis réinjecter une partie du sang autologue du patient, sont interdites depuis 2018 uniquement pour des cas esthétiques. La perte de cheveux étant traitée initialement par médicaments, les PRP sont autorisés pour cette visée thérapeutique.  Le soin doit être réalisé au cours d’une seule séance, et le sang doit être traité au même endroit que l’acte médical.

Pour en savoir plus sur le déroulé de la séance, cliquez ici.

On centrifuge le sang prélevé pour obtenir les plaquettes qui sont des transporteurs de facteurs de croissance. Nous réinjectons ce plasma enrichi en plaquettes ensuite sur la zone calvitée.

Trois à quatre sessions seront nécessaires pour parfaire le résultat, qui apparait progressivement au cours des séances.

 

Les implants capillaires :

Cette solution est l’ultime recours, le plus fiable et efficace pour les situations ou les PRP et la mésogreffe ne sont pas réalisables.

Contrairement aux autres techniques, celle-ci peut se pratiquer pour des patients avec une calvitie marquée. Aujourd’hui, la technique des implants capillaires est la plus couramment utilisée, offrant un résultat harmonieux et sans cicatrices. En cas de greffe capillaire, un rendez-vous préopératoire vous permettra de préparer correctement l’intervention, et d’envisager sereinement les suites de l’opération. Le résultat est ensuite durable et naturel !

 

Adressez-vous au cabinet pour un rendez-vous. Le Dr. Quentin MAGIS possède une spécialité sur l’alopécie androgénique, titulaire du diplôme universitaire « pathologies et thérapeutiques chirurgicales du cuir chevelu », il saura vous guider dans le meilleur traitement.

 

04.23.16.00.11 ou sur Doctolib.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.